L’obésité et la surcharge pondérale semblent être le résultat d’une addiction aussi difficile à traiter que la dépendance aux drogues ou le tabagisme- et probablement même plus. Des études ont montré que seulement 5% des obèses perdent du poids sans rechuter.

Comme il s’agit d’une forme de dépendance, l’obésité est un des plus grands défis thérapeutiques et l’hypnose est d’une valeur incontestable et inestimable dans le traitement et la résolution de problèmes de poids.

Mais le succès passe par le recours à des stratégies hypnotiques d’exploration inconsciente et de résolution de conflits internes en même temps que (ou avant) l’hypnothérapie suggestive. Une approche simpliste à un problème complexe que ce soit en hypnose ou en psychothérapie va être rarement efficace.

Pour ceux qui sont en couple, en famille, entre amis ce soir, éteignez votre ordi, regardez vous, écoutez vous, prenez votre conjoint dans vos bras avant qu’il ne s’en aille, n’ayez pas peur de lui dire votre amour. S’aimer, c’est être ensemble, c’est partager, c’est vivre à deux et pas chacun de son côté, sans être tout le temps collés, certes, sauf que parfois, à juste faire semblant de se voir, par manque de temps et d’attention, on se retrouve seul.
Pour ceux qui sont seuls, ici, on comble parfois un peu trop la solitude, et, vivre, c’est quand même aussi se parler, se regarder dehors lorsque l’on croise quelqu’un, lui sourire au lieu de baisser les yeux, on n’ arrive parfois plus à le faire, par perte d’habitude. Mais le vraie base de la communication, c’est quand même sans doute ça, un sourire, un regard, un bonjour, plutôt qu’un sms ou un message facebook.
L’amour est la force de tout, vivre, c’est échanger, alors n’ayons plus peur les uns des autres, et réapprenons, ensemble, la communication verbale, visuelle, tactile.

Alexandra Julien

‎ »A trop vouloir faire comme les autres, tu finiras par devenir personne. Au lieu de faire comme tout le monde, essaye d’être quelqu’un, essaye de devenir toi. »
(Alexandra Julien)